Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de kpouxdchineoh

Le blog de kpouxdchineoh

Cuisine, photos et poèmes sont mes passions K, pou de Chine

Mon cher journal....

 

 

 

journal-intime.jpg                                                                                                                   le 5 septembre 1914

 

"Mon cher journal

 

J’ai mal au plus profond de moi… mon cœur se meurt…. Il est parti, il m’a pris cette part de moi qui me faisait sienne, il m’a pris cette part de moi qui coulait en ses veines. Et je demeure là ensanglantée, ployant sous le poids des maux… des mots qui se taisent des mots qui supplient… Il est parti m’abandonnant à cette part de moi-même qui se refuse à moi et s’offrait à lui… Mon cher journal y a-t-il un remède à la douleur ? Maman dit que ce n’est qu’un chagrin d’amour et qu’à 17 ans on ne peut présager de ce qu’est le grand amour… pourtant l’amour des grands est-il si différent que l’amour qui naquit  dans mes yeux ce soir de novembre ? Maman parait très soucieuse en ce moment… avec papa ils passent de longues heures à lire le journal à la lumière de la bougie le soir… Hier je les ai entendu prononcer un mot terrifiant… papa a prononcé, ou plutôt chuchoté  le mot guerre. J’ai entendu maman dans un souffle étouffer un cri… La guerre, quelle infamie mon beau journal ! Pourquoi notre nation civilisée irait-elle s’avilir à guerroyer dans le sang et les armes !

Je te laisse mon cher journal, maman m’appelle je l’entends qui fait tinter la clochette avec impatience. Chut ! Ne dis rien de tout ce que je t’ai confié, surtout pour mon pauvre amour… ai-je seulement le droit de prononcer ce mot, l’amour ne meurt-il pas quand il n’est pas partagé ? Je te laisse !"

 

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cacao 09/12/2011 04:24


C'est super ! Quelle bonne idée, ces moments vus par une jeune fille amoureuse ! Grossses bises.

kpouxdchineoh 10/12/2011 07:24



merci



Plume Libre 08/12/2011 17:52


Ce texte est très bien écrit... Le début (avant le passage sur la guerre) me fait penser à ce que je ressens, à ce que je vis... Peut-être que tout le monde est pareil et que cela finira par
s'atténuer mais les minutes sont des heures...


Bonne soirée,


Plume

kpouxdchineoh 08/12/2011 21:23



Je pense que le chagrin d'amour et les ressentis lorsqu'on le vit sont universels, comme une brûlure intèrieure et l'impression d'être amputée d'une partie de soi-même...


courage à toi miss


Bises



Florentin 07/12/2011 20:37


Coïncidence : je viens d'acheter un recueil intitulé  "Paroles de poilus" (lettres et carnets du front 1914-1918). 

kpouxdchineoh 08/12/2011 21:17



oui et il y aura bientôt la suite du journal intime de Louise bises Florentin



TELOS 07/12/2011 19:55


17 ans...ta vie t'attend.. ne passe pas ton temps à pleurer ce qui n'est plus regarde droit devant..tout est possible.


je n'ai jamais écrit de journal intime.; mais j'ai un carnet .quand je lis des phrases positives qui me collent à la peau je les y consigne.quand ça va moins bien je les relis.ça aide.. bonne
soirée

kpouxdchineoh 08/12/2011 21:13



Recoucou Telos !


Non je n'ai pas 17 ans lol tu peux me rajouter 14 ans de plus !!!! C'est une bonne idée de garder dans un carnet des phrases positives ! Bises



ag86 07/12/2011 13:41


Un beau texte, très émouvant qui hélas rappelle bien des souvenirs. Poser les mots sur papier ou sur écran soulage, dit-on. Il est vrai que le fait de chercher le bon terme, travailler les
phrases pour qu'elles expriment au plus près notre ressenti fait un peu office de thérapie, j'ai pu le constater.. Alors écrivons nos joies et nos peines, et merci pour ce beau partage.


Mes amitiés. Alain

kpouxdchineoh 07/12/2011 17:34



Oui l'écriture est une thérapie... merci à toi pour ton passage et ce commentaire trés sympatique. Mes amitiés Alain et belle soirée à toi