Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de kpouxdchineoh

Le blog de kpouxdchineoh

Cuisine, photos et poèmes sont mes passions K, pou de Chine

L'histoire dont VOUS êtes le héros épisode 4 : Entre deux eaux

Fuite-31Vous avez choisi la suite C en majorité lors de l'épisode précédent. Voici donc la suite de l'histoire dont VOUS êtes le héros.  Comme d'habitude à vous de voter, entre la suite A, la suite B et la suite C en fonction de votre préférence. Le destin d'Ayaé se décidera en un clic...

 

  Rappel de l'histoire : Ayaé, une jeune fille de 18 ans est poursuivie par un homme trapu et tente d'échapper aux griffes de son agresseur. Elle lui fracasse alors le crâne avec une pierre et s'enfuit... mais s'arrête sur les rails à bout de souffle... soudain un train est à l'approche... Persuadée qu'elle va mourir la jeune fille est sauvée au dernier moment par un ange....Hélas son répit n'est que de courte durée et elle se retrouve bientôt au bord de la noyade... lorsque deux anges, l'un blanc et l'autre noir, apparaissent et lui tendent la main

 

Si vous désirez lire ou relire le début de l'histoire cliquez sur le hibou : hibou-copie-1

 

 

 

 

 

 

Un main chaude, délicate presque trop douce… Ayaé l’agrippa sans hésitation…. Il ne pouvait y avoir de salut que dans la lumière….Paume contre paume, destin contre destin

 

A / … et puis soudain le trou noir, la douleur comme si on lui compressait la poitrine. Les doigts noueux de l’ange blanc qui l’emprisonnent, l’attirent vers son tombeau hydrique… Elle entend l’ange noir qui l’appelle, lui dit  de ne pas renoncer. Elle comprend son erreur, tente de se libérer de l’étreinte de cet ange maléfique.... L’ange noir se métamorphose en pieuvre. Une pieuvre tentaculaire, repoussante. Une pieuvre qui l’exulte à lui faire confiance. Crachant des nuages d’encre elle surprend l’ange blanc qui aveuglé libère sa proie. L’ange noir supplie « fais moi confiance ». L’ange noir fulmine « si tu le suis tu es perdu.JE suis la lumière et seule la lumière t’offrira le salut ». Alors Ayaé se précipite dans les bras tentaculaires de l’ange noir… huit bras puissants et glacés qui l’enlacent et la remontent graduellement à la surface.

 

 


B / Elle sent tout d’abord la chaleur pénétrante de la vie… l’air regorger ses poumons. Puis son cœur battre … de plus en plus régulièrement…Elle sent l’odeur du gazon, des pétales chatouillent ses narines. Dans son sommeil elle sourit et ouvre les yeux. Un être onirique se tient prés d’elle. Mal rasé, puant la nourriture avariée il la regarde avec tendresse. Surprise Ayaé se bouche le nez.

-On est où ici parvient t’elle à articuler ?

-Où croyez-vous que l’on soit demande l’homme énigmatique.

-Hum… ça ressemble au paradis… ou à un mauvais trip au choix.

- Vous avez quelque chose contre le paradis ? questionne l’homme visiblement agacé

-Et vous quelque chose contre le savon ? lance cinglante Ayaé

-Ah ah ah très drôle…. Les bras m’en tombent tellement je vous trouve amusante. Vous avez fait l’école du rire dans une autre vie ?

- Cool en plus on est dans le paradis bouddhique manquez plus que ça…. Demain j’arrête la coke…

-Demain vous n’arrêterez plus rien puisque pour le moment techniquement vous êtes… comment vous dire… enfin, morte quoi !

- C’est une blague ?

-ça y ressemble ?

-ça vous arrive de répondre plutôt que de poser des questions !

-Et vous ça vous arrive d’écouter ?

-ça dépend… pour le moment j’essaie surtout de lutter contre … pardonnez moi votre odeur

Les poings serrés, l’ange se retint de répondre à cette attaque. Décidément sa nouvelle protégée n’allait pas lui faciliter la vie… si tant est qu’elle la retrouve un jour.

-Alors 1 vous êtes bien presque morte. 2 il s’agit effectivement d’une zone proche de ce que l’on appelle effectivement paradis. 3 je suis chargée de vous protéger et 4…

-La liste est encore longue grommelle Ayaé… Non parce que vous allez peut-être me trouver un peu terre à terre mais je suis en train de me noyer.

-Plus maintenant,  un passant a plongé pour vous secourir, et vous a prodigué les premiers soins. Vous êtes  à  présent à l’hopital

-A l’hôpital… Et merde ! Et  j’ai même pas de couverture sociale… comment je vais faire se plaint Ayaé décomposée.

-Pour le moment on a plus urgent je crois continue l’ange sur le point de craquer.

-ça se voit que vous avez pas de problème de tune au paradis ! continue avec aplomb la jeune fille.

- C’est ça vous avez raison l’argent est la clef du bonheur… sauf que dans quelques secondes votre encéphalogramme sera plat et qu’un policier ira dans quelques heures annoncer à votre père votre décès. Il boira encore plus pour noyer son chagrin et dans trois jours vous finirez au cimetière de la sortie de la ville. Ne seront présents à votre enterrement personne hormis votre père et le curé. Je continue ?

et dans quelques secondes de vie terrestre votre encéphalogramme sera plat. Sauf si….

 

 


 

C / Ayaé ouvrit les yeux…  Elle était étendue sur un lit de ronces. Prés d’elle le clochard qui lui avait sauvé la vie sur la voie ferrée gisait. Il paraissait mal en point, du sang coulait encore d’un hématome au niveau de l’épaule… Elle s’approcha de lui et posa sa main sur sa poitrine… Il respirait encore mais peut-être plus pour longtemps si elle n’intervenait pas. Alors elle se rappela des cours de secouriste qu’un bénévole de la croix rouge en intervention dans sa classe –au temps où elle fréquentait encore l’école- avait fait. Par chance ce jour là Ayaé avait écouté ce qui soit dit en passant était plutôt rare ! Soudain l’homme recracha de l’eau au visage d’Ayaé qui ne put s’empêcher de faire une moue dubitative. Cet homme ne sentait vraiment pas bon… mais au moins il était en vie.

-Vous m’avez sauvé murmura l’homme.

-Vrai sourit Ayaé… Un contre un si je me rappelle bien l’épisode de la voie ferrée. Savez-vous ce qui s’est passé ?

-J’en ai un vague souvenir oui… mais serait-il possible que vous m’accordiez quelques minutes… Je peine un peu à reprendre mes esprits.

-Vous n’êtes donc pas un ange ? plaisanta Ayaé pour essayer de dédramatiser les choses

- Non juste un pauvre SDF … désolé si c’était du speed dating je semble être déjà récalée

-Pourquoi m’avoir sauvée continua Ayaé imperturbable

- Peut-être pour me rappeler la part d’humanité qui demeure en moi… peut-être parce que je ne voulais pas que vous mourriez… peut-être parce que quand la vie pue la misère, on se désodorise avec des bonnes actions, peut-être tout simplement parce que vous me plaisez… ou peut-être un peu tout à la fois !

-Et maintenant on fait quoi ? demanda Ayaé

- L’homme parvint à s’assoir et fouilla ses poches. Il en sorti un billet humide qu’il déplia avec soin… C’est tout ce qu’il me reste… un café ça vous tente ?

- ça pourrait se faire…. Mais laissez-moi vous dire que vous ressemblez à un chien mouillé se moqua Ayaé

-Et vous à une pie … ça vous arrive de garder le silence ?

-Oui…. Au commissariat… généralement je me tais… C’est d’accord pour le café mais il va falloir tout me raconter car là j’ai raté un train…

- Ce n’était pas la peine de vous jeter dessous pour ne pas le rater….

- Très drôle … à part sauver des jeunes filles en détresse et faire des blagues à deux francs six sous ça vous arrive d’être sèrieux ?

- Oui et si vous voulez que je parle sèrieusement je vous inciterai à presser le pas… car les deux caids qui nous ont jeté à la baille risquent de venir vérifier que leur travail est bien terminé. Et je doute qu’ils aiment nous voir papoter tranquillement.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mamy Ariane 18/02/2012 15:40


Bonjour K pou de Chine,


Je continue avec la A.


Bisous. Mamy Ariane.

kpouxdchineoh 19/02/2012 10:22



merci pour ton vote Mamy Ariane, bisous et bon dimanche



Chronique 18/02/2012 15:07


Bonjour K pou


j'aime bien aussi la C.....Le clochard me plait bien.........je pense qu'ils peuvent faire un sacré duo


Bon Samedi et gros bisous


Chronique

kpouxdchineoh 19/02/2012 10:22



merci pour ton vote Chronique. Trés gros bisous à toi et bon week-end



monique 75 18/02/2012 10:24


Bonjour K POU je choisi la C .


j'espère que tu te remet bien!


bisous monique

kpouxdchineoh 19/02/2012 10:21



Je me remets tout doucement... Gros bisous Monique, j'espère que tu vas bien, passe un bon dimanche



ANTO 17/02/2012 20:20


Bonsoir la troisième version me plait d'avantage ,plus réaliste sans doute


bonne soiréebise

kpouxdchineoh 19/02/2012 10:21



oui plus réaliste c'est certain ! bisous et bon dimanche à toi Anto



peintrefiguratif 17/02/2012 20:04


je choisi la A farfelu mais j'aime bien les choses qui sorte de l'ordinaire et puis qui est l'ange de dieu et celui de satan ?


après la c


bises


raymonde

kpouxdchineoh 19/02/2012 10:20



merci pour ton vote ! Gros bisous et bon week-end