Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de kpouxdchineoh

Le blog de kpouxdchineoh

Cuisine, photos et poèmes sont mes passions K, pou de Chine

Journal d'une joggueuse

tapis-de-marche.jpg

 

 

Durant ma petite vie de joggueuse (un an à présent que je cours à raison de trois fois par semaine) j’ai eu l’occasion de croiser sur ma route toutes sortes d’homo amabilus… plus ou moins aimables du reste ! C’est en lisant le bouquin « Tribulations d’une caissière » d’Anna Sam, décapant du reste, je vous le conseille, que j’ai eu l’idée de vous décrire ces quelques anecdotes in vivo …

 

 

Au cours de mes sorties course, j’en ai rencontré des gens ! Voici donc ces « homo amabilus » classé selon leur profil.

 

A / Le conducteur de poids lourd

 

  •   Le conducteur de poids lourd ultra-prudent : laisse entre toi et son engin la valeur d’un tank… Rassurant (au moins tu finiras pas fauchée) mais profondément traumatisant…. T’as soudain l’impression de peser… trois tonnes ! Du moins en volume. Celui-ci t’aidera incontestablement à surveiller ton  poids.

 

  •    Le conducteur de poids lourds pervers : Fait semblant de rouler doucement puis accélère d’un coup  quand il te croise…. En particulier les jours de pluie !!!! Celui-là tu apprendras  assurément à le détester.

 

  •   Le conducteur de poids lourd admiratif : te regarde en souriant et te klaxonne. Au début ça déconcerte mais au bout d’un moment on s’y habitue. Celui-ci tu apprendras avec le temps à l’ignorer.

 

B / L’automobiliste

 

  • coureuse.jpg  Le supporter attitré : te klaxonne plusieurs fois (on sait jamais tu as peut-être pas entendu au bout de la troisième fois), voire t’applaudit (très valorisant cela dit)  ou mieux te fait des appels de phare ! Là tu te sens soudain devenir une femme machine et rêve effectivement de l’être pour lui mettre les feux de route en pleine poire. Celui-ci tu le rencontreras rarement… tant mieux

 

  •     L’automobiliste « paumé » : si tu as de la chance tu tomberas sur quelqu’un de charmant, qui peiné d’avoir retardé ta course (ben oui ça ralentit un peu d’indiquer le chemin à quelqu’un) aura au moins la délicatesse de te remercier pour le renseignement. Parfois aussi, tu tomberas sur des individus qui non seulement te demanderont leur route mais en plus non content que tu ne sois pas sûre de l’itinéraire que tu leur indique t’engueuleront et repartiront sans te dire au revoir… Ta mère ne t’a jamais dit de ne pas parler aux inconnus ?

 

  •   L’automobiliste serial Killer : te taille un short délibérément quand il te croise. T’as juste le temps de faire un bond sur l’accotement… Celui-ci t’incitera assurément à investir dans un dispositif réfléchissant… ou une tenue Robocop.

 

C / Les piétons

 

  •   Le fan : idem que son acolyte en voiture il t’encouragera avec verve avec des phrases du style « allez courage ils sont tous derrière toi »… ah oui ? cool alors… Surtout quand cela sort dans la bouche d’un papy je vous assure c’est très drôle car je ne peux m’empêcher de l’imaginer courir … effectivement derrière moi !

 

 

 

 

 

  •   L’adepte du jogg dating : Au début ça commence l’air de rien… il  s’arrête sur le bas côté et semble vouloir t’interpeller (là tu flippes un peu… tu n’as pas envie d’être dans la rubrique fait divers du lendemain). Tu continues à courir mais là l’inconnu te demande sa route… ouf ce n’était que ça !!! Tu lui indiques donc son chemin et vu ton sens de l’orientation tu te dis qu’il ferait mieux de passer sa route… m’enfin il l’aura voulu ! D’ailleurs tes explications doivent demeurer obscures car il redemande d’autres informations… Tu réexpliques jogging.jpget commences à t’agacer en regardant ton chronomètre qui court… bien plus vite que toi ! Et là quand enfin tu crois pouvoir repartir il te demande ton prénom ! Là tu te crois vraiment l’héroïne d’une série B, surtout quand il ajoute une dose d’exotisme en te faisant son sourire le plus charmeur. Il poursuit en te demandant si tu prépares une course. Intèrieurement, tu bouillonnes. « Ben non tu vois, je me prépare à aller au lit »  Tu lui dis gentiment tout en pensant intérieurement « tu vas me lâcher oui » et tu t’apprêtes à partir quand il te sort « qu’il visite la région et aimerait à l’occasion te revoir ». Là, tu comprends qu’en fait il ne cherche pas son chemin… et que sa visite de la Burgondie commence par la rencontre de … Burgondes. Tu l’envoies donc sur les roses et repart en courant… le plus vite possible. Celui-là le meilleur remède c’est encore de lui dire que tu es mariée… ou de ne pas t’arrêter (mais bon il risque bien de te suivre en voiture).

 

  •  L’emmerdeur(se) anti-joggueuse : s’arrange pour te barrer la route le plus longtemps possible ou du moins te ralentir. Tout est bon pour ça, un panier mis délibérément au milieu du chemin, une bousculade… Courir ressemble alors à un parcours d’obstacle… idéal pour les aficionados du slalom urbain.

 

 

  •   Le coach sportif

Celui-ci a une attitude bienveillante. Ex marathonien il est LA personne qu’il te faut. Te donnera mille et un conseils pour améliorer ta course… Ne pas courir en rebond mais plutôt en frôlant le sol un peu comme au ski de fond ect… Très utile certainement mais particulièrement handicapant quand tu tentes de courir en temps chronométré…. Et risque bien de « tuer ta course » en créant un arrêt coaching en plein milieu. Courbatures assurées le lendemain !

 

A bientôt je file j’ai une course à faire !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

prunelle 18/06/2012 22:32


là, franchement je ne risque pas de croiser tout ce joli monde, ça m'a toujours profondément ennuyée de courir !!!!


 

kpouxdchineoh 20/06/2012 18:56



lol.. moi j'adore courir bisous



Les tableaux de Mo 15/06/2012 11:28


un ptit coucou pour toi K pou pour te dire que je ne t'oublie pas! J'espère que tu vas bien, à très bientôt j'espère!


Gros bisous pour toi


Monique

corinne 14/06/2012 21:42


Un petit couccou du soir. Bisou.

cronin 11/06/2012 19:35


Bonsoir kpouxdechine,


Arrête de courir... respire.... prends une pause... J'espère que tu vas bien... Gros bisous, belle soirée,
pensées amicales. Corinne (Cronin)



choupanenette 11/06/2012 17:56


Mais c'est fatigant le joogging, je préfère le vélo ! Ah les hommes.... Bisous